[


Accueil > Amateurs > Actus Amateurs > Interview : Marie Couralet-Gonnet, Présidente de l’EFMB



Interview : Marie Couralet-Gonnet, Présidente de l’EFMB

vendredi 16 décembre 2016, par Johan


Supportrice de l’ADA Basket et maman de jeunes licenciés du club, Marie Couralet-Gonnet est impliquée dans la vie du club depuis plusieurs années. L’an dernier, elle a été sollicitée pour prendre la présidence de l’Ecole Française de Mini Basket (EFBM). Un rôle qu’elle prend très à coeur et qu’elle nous explique. Elle revient également sur l’action "Basket en Famille" qui s’est déroulée mercredi dernier et nous parle aussi de l’importance qu’à pour elle les liens qui peuvent se créer entre les enfants et les joueurs de l’équipe professionnelle lors des différentes actions qui sont menées au sein du club.

Marie Couralet-Gonnet, ici avec ses enfants, ne loupe quasiment aucun match de l’ADA Basket !

Peux-tu nous expliquer ton rôle de présidente de l’EFMB ?

Ce rôle est avant tout à voir avec les yeux d’un parent de basketteur : mes 3 fils jouent au basket, un joue en U11, l’autre en Baby et l’aîné n’est plus en âge d’être à l’EFMB. Connaissant aussi l’ADA Basket depuis de nombreuses années en tant que supportrice, et connaissant le responsable pédagogique de l’Ecole Française de Mini-basket Fabrice Bonamy, il m’a semblé logique d’y jouer un rôle dès que j’ai été sollicitée, et ce rôle a évolué avec l’âge des enfants. D’assistante-coach en Baby, et entraînant d’autres parents, et appréciant cette ambiance entre parents, j’ai évolué vers coach lors des plateaux Mini-Poussins, puis vers Accompagnatrice d’Equipe en U11, voire de coach ponctuelle sur les matchs ! En 2014-2015, j’ai intégré la Coordination Jeunes, un groupe de bénévoles qui coordonne toutes les actions liées au secteur Jeunes. Pour la saison 2015-2016, Fabrice m’a sollicitée pour prendre la succession d’Eric Jean-Louis à la présidence de l’EFMB.
J’essaye d’être au maximum présente lors des événements de la vie du club : réunions de rentrée, accueil aux entraînements, photoshoot avec les joueurs de Pro B, Noël en Famille, plateaux, matchs, etc. Je jongle aussi évidemment avec les plannings de mes 3 basketteurs de fils !
En tant que parent, je fais aussi part de mon ressenti lors de ces événements aux équipes encadrantes du club. J’essaye au maximum de jouer un rôle d’interface. J’apporte aussi de l’aide sur certains points administratifs.
Et en tant que bénévole, je sers aussi de porte-parole du club pour inciter les autres parents à donner le moindre petit coup de pouce qui sera le bienvenu

Peux-tu nous faire un bilan de l’action « Basket en famille » ?

Les enfants avaient le sourire, les adolescents avaient le sourire et les parents, qu’ils aient disputé ou non le match des parents, avaient le sourire !
Cette action concerne vraiment toute la famille : des ateliers des Babys et Mini (mais que viennent aussi visiter les U11 !), aux matchs en 3x3 des U11, en passant par les tournois des U13-U20 et jusqu’au match des parents, tout le monde est invité à venir sur le terrain au moins une fois !
Cette année, le goûter, toujours très copieux, était fourni par Kinder et les ateliers Saint Michel, l’ADA se chargeant des boissons. Chaque jeune est reparti avec son sac qui avait été rempli au préalable dans l’humour et la bonne humeur par un petit groupe de parents et de bénévoles !
En fin d’après-midi, le match des parents s’est déroulé sous le coaching et l’arbitrage de joueurs de Pro B. Tout s’est terminé dans une joyeuse pagaille avec 2 ballons sur le terrain, les coachs se mêlant à leur équipe d’un jour, et les joueurs du banc rejoignant la mêlée ! Le suspense du score s’est même invité pour l’occasion !

3) Que penses-tu de l’intervention des joueurs de Pro B lors de différentes actions ? Est-ce important pour toi ?

Elle est essentielle !Toutes nos jeunes pousses de basketteurs n’assistent pas aux matchs de Pro B mais pour les plus petits, rien que de se retrouver à côté d’un joueur de 2m va les marquer ! Il suffit de voir leur regard quand ils lèvent les yeux et la tête !...
Pour d’autres, Stephen Curry, Tony Parker, un joueur de Blois, ça reste un joueur pro et ça impressionne ! Et pour ceux qui sont à St Georges pour les matchs de Pro B, partager un moment de complicité avec les pros est très important et permet de les rendre accessibles.
Voir des images d’exploits sportifs à la télé véhicule déjà des messages de combattivité, de volonté, de rage de vaincre, de sportivité, de goût de l’effort, d’esprit d’équipe, etc. Rencontrer les joueurs rend tout d’un coup ces images et ces messages bien réels ! Et dans notre monde actuel envahi par le virtuel, c’est primordial !
Personnellement, il y a quelques années, je me servais aussi des matchs pour faire passer un message tout autre à mes enfants : « vous voyez les enfants, il faut parler anglais ! Pierre Brochard donne bien ses consignes en anglais ! ».

Les joueurs pros jouent toujours le jeu et je pense que ça peut aussi amener des moments de complicité dans leur propre équipe. Et c’est important dans une saison ! Lors du match des parents de « Basket en famille », je reste convaincue que le moment de pur délire de fin de match leur aura aussi fait du bien ! En tout cas, ils nous auront fait bien rire !

Un petit mot pour les jeunes de l’EFMB ?!

Surtout FAITES-VOUS PLAISIR !
Pour les Babys, continuez à vous amuser et à rire ! Sans vous en rendre compte, vous apprenez le dribble, le tir, le double pas, les passes ! Mais n’oubliez pas d’écouter le coach !

Pour les mini-poussins, découvrez les 1ers matchs de « grands » !

Pour les U11, enfin, vous avez votre propre équipe ! Vous jouez vos 1ers championnats ! Vous avez vos coéquipiers pour la saison ! Savourez vos 1e victoires ensemble, et apprenez à endurer vos 1e défaites ensemble ! De toute façon, victoire ou défaite, la bataille d’eau sera autorisée sous la douche !

Et bonne saison 2016-2017 à tous !
Baskettement vôtre !


Sélectionner une équipe :