[


Accueil > Pro B > Actualités > #NM1 L’ADA aura fort à faire à Caen !


#NM1 L’ADA aura fort à faire à Caen !


Une semaine après avoir largement disposé de Saint-Vallier (94/53), l’ADA Blois se rendra en Normandie vendredi soir pour y affronter le Caen BC. Promu en Nationale 1 cette saison, le club parrainé par Nicolas Batum occupe à l’heure actuelle la 12ème place du classement avec un bilan de 2 victoires pour 4 défaites. Une place qui ne reflète certainement pas la véritable valeur de cette formation qui a dû composer avec un calendrier compliqué en ce début de saison.

Une semaine après avoir largement disposé de Saint-Vallier (94/53), l’ADA Blois se rendra en Normandie vendredi soir pour y affronter le Caen BC. Promu en Nationale 1 cette saison, le club parrainé par Nicolas Batum occupe à l’heure actuelle la 12ème place du classement avec un bilan de 2 victoires pour 4 défaites.

Une place qui ne reflète certainement pas la véritable valeur de cette formation qui a dû composer avec un calendrier compliqué en ce début de saison. Place forte du basket français dans les années 70, le club de Caen a ensuite vécu une longue traversée du désert. Après avoir réussi à accéder à la Nationale 2 en 1999, le club normand retrouve donc un peu plus la lumière cette saison avec son arrivée en Nationale 1.

Une accession pas vraiment surprenante dans la mesure où le CBC s’est vraiment donné les moyens d’y parvenir. Une montée en NM1 qui aurait même pu intervenir il y a un peu plus d’un an. Après un parcours presque parfait lors de la phase régulière dans sa poule de NM2 (25V, 1D), le CBC avait été assommé dans sa salle au buzzer par le GET Vosges lors du match d’appui des barrages d’accession. La saison dernière a donc été la bonne et c’est sans trembler que le CBC a dans un premier temps décroché son accession avant d’être ensuite sacré champion de France de NM2 à Vannes.

Sur la lancée de cette accession, le CBC a réussi à conserver ses joueurs cadres (Da Silva, Eleka, Plateau, Caskill) et s’est montré très actif sur le marché des transferts en enrôlant des joueurs confirmés. C’est notamment le cas du pivot américain Marvin Philipps qui s’était distingué en Pro B la saison dernière avec Charleville-Mézières. Sans surprise, il est pour le moment dominant en NM1 avec des statistiques pour le moins ronflantes après 6 journées (17,3 points pour 15,2 d’évaluation). L’ailier fort Romain Gregoire, qui a déjà gouté à la Pro B avec Boulogne et à la NM1 avec Quimper, l’arrière-ailier américain Jovonni Shuler et le meneur Karim Dahak sont également arrivés au CBC cet été. Si l’on ajoute Fabien Omont et Bryson Pope, c’est donc sur un effectif de 10 joueurs sur lequel peut s’appuyer l’expérimenté Hervé Coudray, le coach de cette formation normande.

DOTE D’UN EFFECTIF DE GRANDE QUALITÉ POUR UN PROMU, LE CBC PEUT LÉGITIMEMENT SE MONTRER TRÈS AMBITIEUX CETTE SAISON

Mais bien que très performants lors des matches de préparation, les Caennais ont rapidement pu s’apercevoir qu’il y avait une grande marche entre la NM2 et la NM1. Comme expliqué plus haut, le bilan actuel (2V, 4D) n’est sûrement pas celui qu’escomptait Hervé Coudray après ces 6 premières journées. Mais tirer des conclusions sur le niveau du CBC à l’issue des 6 premières journées serait une belle erreur car les Caennais n’ont pour l’instant joué que 2 matches à domicile (victoires face aux promus Vitré et Berck) et ont dû se déplacer à 4 reprises. Passés tout près de la victoire la semaine dernière à Aix-Maurienne (94/98 AP) ou encore à La Rochelle (78/80), les joueurs du CBC pourraient avoir un bilan - au moins à l’équilibre - s’ils avaient eu un tout petit peu plus de réussite. Très clairement, Mickaël Hay et ses joueurs doivent s’attendre à affronter une équipe extrêmement dangereuse et compétitive qui pourra compter sur le soutien de 3000 supporters. Un match qui se jouera à n’en pas douter dans une grosse ambiance.

Caen Basket Calvados vs ADA Blois Basket 41 – Vendredi 30 octobre à 20h



PARTENAIRES :   5 MAJEUR