[


Accueil > Pro B > Actualités > L’ADA Basket dans le grand bain à Rouen !


L’ADA Basket dans le grand bain à Rouen !


Après une préparation perturbée et après avoir croisé le chemin du Limoges CSP en Coupe de France, l’ADA Basket va véritablement entrer dans la compétition demain soir pour le compte de la 2ème journée de la Leaders Cup Pro B. Exempts la semaine dernière lors de la 1ère journée, les blésois se déplaceront demain soir en Normandie pour y affronter le Rouen Métropole Basket à la Kindarena pour ce qui constituera le premier match de l’histoire de l’ADA Basket sous l’égide de la Ligue Nationale de Basket ! Dès mardi, l’ADA Basket recevra l’ALM Evreux pour le compte de la 3ème journée de cette Leaders Cup Pro B.

Plus d’un mois après avoir retrouvé le chemin de l’entraînement, les joueurs de l’ADA Basket vont donc débuter la Leaders Cup Pro B une semaine après que leurs deux adversaires, l’ALM Evreux et le Rouen Métropole Basket, se soient affrontés dans l’Eure lors de la première journée (Victoire d’Evreux 78/73). Pour ce premier match officiel en déplacement cette saison, les joueurs de l’ADA Basket auront la chance d’évoluer dans le superbe écrin qu’est la Kindarena. Une salle dont la capacité peut varier entre 4500 et 6000 places selon la configuration et dans laquelle évoluait le Rouen Métropole Basket en Pro A la saison dernière. Une saison 2015-2016 très compliquée pour le RMB qui n’a décroché que 6 victoires en 34 journées et retrouve la Pro B seulement 2 saisons après avoir reçu une Wild Card de la LNB pour évoluer en Pro A. Forcément un échec pour Rémy Valin qui va tout faire pour redorer le blason du club normand pour sa 2ème année en tant que coach du RMB.

Suite à cette descente en Pro A, Rémy Valin repart quasiment d’une feuille blanche. Guershon Yabusele, drafté en juin dernier, et Alain Koffi, deux éléments importants du dispositif du coach du RMB la saison dernière, sont partis vers d’autres cieux. Tous les joueurs étrangers sont également partis et ont été remplacés par de très jeunes joueurs. La jeunesse est d’ailleurs l’une des spécificités de cette équipe rouennaise cette saison puisque la moyenne d’âge ne dépasse pas 22 ans ! Du haut de ses 28 ans, l’ailier fort français Steve Ho You Fat fait figure de vétéran ! Comme l’ADA Basket, le RMB ne s’est imposé qu’à une seule reprise depuis le début de la préparation. C’était sur le parquet de Rennes (70/65) en 1/32ème de finale de la Coupe de France. Pour son entrée en Leaders Cup Pro B, le RMB a été battu sur le parquet d’Evreux (73/78) et est donc dorénavant quasiment condamné à un sans faute pour espérer aller plus loin dans cette compétion. Les blésois seraient donc bien inspirés de s’imposer en terre normande avant de recevoir Evreux dès mardi lors d’une rencontre qui pourrait déjà s’avérer décisive en vue d’une qualification pour les ¼ de finales de cette compétition.

Rouen Métropole Basket vs ADA Blois Basket 41 - Vendredi 23 septembre à 20h30 - Kindarena de Rouen

Effectif Rouen Métropole Basket : Colter, Injai, Fairell, Curier, Woodard, Aboussalam, Michel, Bangura, Ponsar, Pallson, Ho You Fat.

Coach : Rémy Valin.

Effectif ADA Basket : Frank Turner, Benjamin Monclar, Florian Thibedore, Florent Tortosa, Lamayn Wilson, Thomas Hieu-Courtois, Stephen Nwaukoni, Moïse Diame, Julyan Motti.

Absents : Charly Pontens (Cheville) et Maxime Roos (Cuisse)

Coach : Mickaël Hay

Trois questions à Mickaël Hay, coach de l’ADA Basket

La préparation n’a pas été optimale avec un effectif jamais au complet. Est-ce un handicap au moment d’entamer cette Leaders Cup Pro B ?

Oui, forcément. Il aurait évidemment été préférable qu’on puisse avoir une préparation avec moins de joueurs blessés mais ce sont les aléas d’une préparation et on doit faire avec et s’adapter en conséquence.

Que peux-tu nous dire sur cette équipe de Rouen extrêmement jeune (22 ans de moyenne d’âge) ?

C’est effectivement une équipe très jeune. Les étrangers sont jeunes mais ils ne manquent pas de talent. Ils vont récupérer leur joueur islandais qui vient de disputer les qualifications pour l’Euro 2017, il peut-être une plus value. Quoi qu’il en soit, c’est le début, c’est difficile d’émettre un jugement sur cette équipe.

Vous allez jouer dans une très grande salle. Est-ce plutôt un avantage ou un inconvénient ?

On va jouer dans une salle de Basket. Qu’elle soit petite ou grande, peu importe. Le principal est que l’on se concentre sur le terrain avec un objectif de poursuivre notre progression et de faire le meilleur match possible.

La Leaders Cup Pro B - Mode d’Emploi



PARTENAIRES :   5 MAJEUR