[


Accueil > Pro B > Actualités > #NM1 L’ADA très diminuée à Tarbes-Lourdes


#NM1 L’ADA très diminuée à Tarbes-Lourdes


Après s’être inclinée sur le parquet du GET Vosges (84/94) et face à l’UJAP Quimper (63/71) lors des deux dernières journées, l’ADA Basket aura de nouveau une rencontre délicate à négocier sur le parquet de l’Union Tarbes-Lourdes dans le cadre de la 32ème journée du championnat. Une nouvelle fois très diminuée, l’ADA Basket jouera face à une équipe pyrénéenne qui occupe la 2ème place du classement en compagnie du GET Vosges et de Saint-Vallier.

Les blésois devront s’opposer à Brian Freeman (n°12) à l’intérieur

BRICHE, JONES ET MONCLAR FORFAITS

Les journées se suivent et se ressemblent pour l’ADA Basket. Comme sur le parquet du GET Vosges (Boateng, Jones et Monclar) et comme face à l’UJAP Quimper samedi dernier (Briche, Jones et Monclar), Mickaël Hay devra une nouvelle fois composer avec un effectif très réduit pour ce long déplacement dans le Sud-Ouest. En effet, aucun des trois joueurs absents samedi dernier ne sera apte pour cette rencontre. Un coup dur pour une formation blésoise qui paye actuellement tous les efforts consentis tout au long de la saison par des joueurs dont les organismes sont à la peine en cette fin de saison. Même si l’objectif a été atteint bien avant le terme du championnat, c’est toujours regrettable de disputer des matches en se présentant très diminué. Mais comme face à Quimper le week-end dernier, l’ADA Basket entend bien se battre avec ses armes du moment face à une équipe de l’UTL qui a fait une belle opération la semaine dernière en s’imposant sur le parquet d’Aix-Maurienne (81/87).

UNE PHASE RETOUR COMPLIQUÉE POUR L’UNION TARBES-LOURDES

Bien que 2ème d’un classement très serré, il n’aura échappé à personne que l’Union Tarbes-Lourdes vit une phase retour délicate. Encore dans le sillage de l’ADA Basket à l’issue de la phase aller avec un excellent bilan (13V, 4D), l’Union s’est écroulée lors de la phase retour puisque les joueurs d’Alexandre Casimiri affichent un bilan de seulement 7 victoires pour 8 défaites depuis le 23 janvier. Une trajectoire qui n’est pas sans rappeler celle de la saison dernière où après une phase aller tonitruante, l’Union s’était totalement écroulée lors de la phase retour au point de ne même pas se qualifier pour les playoffs. Mais à la différence de la saison dernière, l’UTL est cette fois-ci encore totalement dans le coup puisque plusieurs formations du haut de tableau connaissent également une phase retour délicate. L’UTL pourrait même se qualifier officiellement pour les playoffs dès ce vendredi en cas de succès. Mais comme la saison dernière, les tarbo-lourdais devront se passer de leur expérimenté meneur, Xane d’Almeida (11,8 points, 15 d’évaluation), pour le restant de la saison. Un gros coup dur pour l’Union mais dans son malheur, Alexandre Casimiri a la chance d’avoir à sa disposition un 2ème meneur de très bon niveau en la personne du jeune Sébastien Cape (12,6 points, 10,3 d’évaluation).

UN BANC TRÈS COURT

Privée de Xane d’Almeida, l’UTL sait malgré tout qu’elle a encore un très bon coup à jouer lors de cette fin de saison et lors de playoffs qui seront certainement très ouverts cette saison. En plus de Cape, l’UTL peut s’appuyer sur des joueurs très solides tels que le lituanien Darius Tarvydas (15,4 points, 12,8 d’évaluation), le jamaïcain Ricardo Alliman (12,6 points, 14,4 d’évaluation), Brian Freeman (6,7 points pour 12,4 d’évaluation) ou bien encore le français Masse Doumbe (11,1 points pour 11,8 d’évaluation). Ces 5 joueurs possèdent un gros dans de jeu et constituent l’ossature de cette équipe dont le point faible est l’absence de longueur de banc. Florian Lesca, légèrement en retrait cette saison (7,5 points, 6,5 d’évaluation), reste un élément important de cette équipe mais derrière, Eric Bosc ou Tahirou Sani ont un temps de jeu réduit. Pour exister, Alexandre Casimiri sait que ses joueurs doivent être au top physiquement et qu’ils ne soient pas rapidement pénalisés par les fautes. Il suffit qu’un ou deux éléments importants soient moins bien pour que le niveau de cette formation fluctue sensiblement. La phase retour compliquée que traverse l’UTL peut en partie s’expliquer par cet effectif restreint.

TOUT FAIRE POUR NE PAS ÊTRE PÉNALISÉ RAPIDEMENT PAR LES FAUTES

L’ADA Basket va finalement se présenter vendredi soir dans une configuration assez semblable à celle de l’UTL dans la mesure où Mickaël Hay devra composer avec un noyau de 6 à 7 joueurs. La différence entre l’UTL et l’ADA, c’est que l’ADA Basket n’a pas été habituée à évoluer dans cette configuration tout au long de la saison. L’une des clés du match résidera sans aucun doute dans la capacité des blésois à pouvoir s’opposer dans le combat à une formation qui aura sûrement les "dents qui vont rayer le parquet". Les joueurs de Mickaël Hay devront également veiller à faire en sorte de ne pas être rapidement pénalisés par les fautes, ce qui n’avait pas été le cas la semaine dernière face à Quimper. Il faudra donc que les blésois fassent preuve d’une certaine maîtrise de soi s’ils veulent pouvoir jouer les yeux dans les yeux avec cette formation tarbo-lourdaise durant 40 minutes. Compte tenu de la dynamique actuelle et du forfait de 3 joueurs, ce serait forcément une très belle performance de s’imposer sur le parquet d’une formation de l’Union Tarbes-Lourdes qui, sur son parquet, partira favorite. Dans une situation d’outsiders et sans aucune pression, les blésois feront tout pour renouer avec le succès.

Union Tarbes-Lourdes vs ADA Blois Basket 41 – Vendredi 15 avril à 20h

Le Programme complet de la 32ème journée :

Vendredi 15 avril à 20h :

JSA Bordeaux vs Berck Rang-du-Fiers :
Union Tarbes-Lourdes vs ADA Blois Basket 41 :

Samedi 16 avril à 20h :

UJAP Quimper vs GET Vosges :
Centre Fédéral BB vs Caen Basket Calvados :
La Rochelle Rupella 17 vs UB Chartres Métropole :
Vendée Challans vs Vitré Aurore :
SAP Vaucluse vs Angers BC :
FC Mulhouse Basket vs Saint-Vallier BD :
Rueil AC vs Aix-Maurienne SB :



PARTENAIRES :   5 MAJEUR