[


Accueil > Pro B > Actualités > #NM1 Playoffs - Grosse option pour Rueil, Caen et Aix-Maurienne assurent (...)


#NM1 Playoffs - Grosse option pour Rueil, Caen et Aix-Maurienne assurent !


Les matches aller des ¼ de finale des playoffs de NM1 se sont déroulés ce week-end sur le terrain des équipes les moins bien classées à l’issue de la saison régulière. La très bonne opération du week-end est à mettre à l’actif du RAC qui s’est imposé sur le parquet d’Angers (68/64). Dans les deux autres rencontres, Aix-Maurienne et Caen ont réussi à s’imposer devant leur public respectivement face au GET Vosges (80/77) et l’Union Tarbes-Lourdes (85/84).

Angers BC (0) vs Rueil AC (1) - 64/68

Favori logique de ce ¼ de finale de part sa 3ème place de la saison régulière et d’un mois d’avril convaincant, le Rueil AC a fait un (très) grand pas vers le Final Four en s’imposant sur le parquet d’Angers. Excepté lors des trois premières minutes de jeu, le RAC n’a jamais eu à courir au score dans une rencontre qu’il a bien maîtrisé dans l’ensemble. Pouvant s’appuyer une nouvelle fois sur un bon Mitchell (17 points), le RAC comptait 10 points d’avance à l’issue du 1er quart-temps (14/24) et rentrait aux vestiaires avec 5 longueurs d’avance (30/35). Après la pause, Calvez (12 points) et ses coéquipiers se détachaient de nouveau pour mener de 9 points avant de débuter les 10 dernières minutes (45/54). Mais sous l’impulsion de Dodson (15 points), Angers infligeait un 9/0 au RAC en moins de 3 minutes (54/54). Alors que l’on pouvait penser que le match allait basculer, il n’en était finalement rien puisque Angers n’allait jamais réussir à passer devant au score. Murray manquait finalement l’égalisation à 2 secondes du buzzer. Au final, le RAC s’impose 68/64 et fait un pas de géant vers le Final Four. Même si tout peut arriver en basket, on voit mal Angers aller s’imposer 2 fois de suite sur le parquet d’une équipe de Rueil qui n’a cédé qu’à une seule reprise à domicile cette saison.

Fabien Calvez et le Rueil AC sont proches du Final Four

Aix-Maurienne SB (1) vs GET Vosges (0) – 80/77

Le Halle Marlioz a vibré vendredi soir ! A l’issue d’une vraie rencontre de playoffs indécise tout au long de la soirée, les joueurs d’Aix-Maurienne ont finalement réussi à avoir le dernier mot face à une équipe du GET Vosges qui peut nourrir des regrets. L’une des inconnues de cette rencontre résidait dans la capacité des joueurs savoyards à s’adapter aux consignes du duo Bozon/Guibert, fraîchement nommé suite à la mise à l’écart de François Sence. Tendus lors des premières minutes (12/19, 7’), Rigaux (17 points) et ses coéquipiers allaient cependant vite réagir pour boucler le premier quart-temps avec un avantage de 2 points (24/22). Le deuxième acte allait s’avérer tout aussi serré puisque les deux équipes regagnaient les vestiaires sur le score de 39/38 en faveur des locaux. Après une pause bien méritée, les deux formations continuaient leur mano à mano dans un match toujours aussi haletant. Tresnak (15 points) faisait le boulot pour le GET Vosges mais Bradford (14 points) était lui aussi bien présent (59/60, 30’). Dans un match qui devenait de plus en plus crispant, aucune des deux équipes ne parvenaient à prendre l’ascendant et c’est sur une égalité parfaite que le money time allait débuter (68/68, 36’). Dibo et Tresnak pensaient certainement avoir fait le plus dur en donnant 5 points d’avance à cette formation du GET à moins de 3 minutes de la fin (70/75, 38’) mais à l’image de Rigaux, l’ASMB trouvait la mire derrière l’arc et profitait de la maladresse vosgienne dans les derniers instants du match pour finalement s’octroyer un succès important (80/77). La pression est désormais sur les épaules du GET Vosges qui devra s’imposer deux fois en 48h pour espérer rallier la Drôme pour le Final Four.

Caen BC (1) vs Union Tarbes-Lourdes (0) – 85/84

Si les supporters d’Aix-Maurienne ont vibré, que dire de ceux du Caen Basket Calvados ?! Devant près de 3000 personnes et dans une ambiance survoltée, le CBC s’est imposé sur la plus petite des marges face à l’Union Tarbes-Lourdes (85/84). Partis pied au plancher (10/0, 3’), les caennais auraient pu penser qu’ils allaient passer une soirée tranquille mais il n’en a rien été puisqu’au 10/0 initial, les pyrénéens ont dans la foulée répondu par un 11/0 (10/11, 5’). Sur leur lancée, les joueurs d’Alexandre Casimiri allaient même virer en tête à l’issue de ces 10 premières minutes totalement folles (20/25). Mais portés par un Calasan (26 points, 10 rebonds) des grands soirs, le CBC parvenait à revenir au score et rentrait au vestiaire avec 1 point d’avance au planchot (41/40). Mais Tarvydas et Alliman (35 points à eux deux) donnaient des sueurs froides au public normand lorsque l’Union reprenait 5 longueurs d’avance (50/55, 25’). Derrière au score, les caennais parvenaient à égaliser en toute fin de 3ème quart-temps suite à un tir primé de Clark (66/66). Le CBC débutait le 4ème quart-temps de la meilleure des manières et Phillips rentrait son seul et unique tir primé (78/70, 35’). Alors que ce match semblait avoir choisi son vainqueur, l’UTL parvenait à trouver des ressources pour revenir deux fois au score par l’intermédiaire de Tarvydas (78/78 puis 80/80, 39’). Gregoire faisait alors lever tout le palais des sports en s’illustrant derrière l’arc (83/80). Si Cape réduisait le score (83/82), Calasan inscrivait le panier de la victoire à moins de 30 secondes du terme. Au final, Caen s’impose 85/84 et prend la main dans ce ¼ de finale passionnant. Comment les joueurs de l’UTL parviendront-ils à digérer ce court échec après avoir livré un gros match ? Début de réponse dès vendredi soir lors du match retour !



PARTENAIRES :   5 MAJEUR