[


Accueil > Pro B > Actualités > #NM1 Playoffs - Le suspense reste total !


#NM1 Playoffs - Le suspense reste total !


Les trois matches retour des ¼ de finale des playoffs de NM1 se sont déroulés vendredi soir. Et aucune formation n’est pas parvenue à valider son billet pour le Final Four ! En ballotage très favorable après son succès sur le parquet d’Angers, le Rueil AC a lourdement chuté dans son antre. De son côté, Aix-Maurienne a longtemps été en mesure de boucler son ¼ de finale dès ce match retour mais c’est finalement le GET Vosges qui a eu le dernier mot après une prolongation. Enfin, l’Union Tarbes-Lourdes a disposé de Caen à l’issue d’un match très offensif. Ces six formations se retrouveront donc dimanche après-midi pour des matches décisifs qui enverront les trois vainqueurs au Final Four !

Rueil AC (1) vs Angers (1) - 81/103

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas ! Vainqueur du match aller (64/60) à l’issue d’une prestation défensive très convaincante, le RAC s’est totalement écroulé vendredi soir. Pourtant rapidement devant (15/6, 6’), les coéquipiers de Mitchell (22 points) ont vite vu Angers revenir dans la partie. Porté par un excellent Hugo Suhard (29 pts dont 5/8 à 3 pts), le club du Maine-et-Loire rentrait même aux vestiaires avec une avance confortable (45/53). Un écart qui allait se maintenir durant un 3ème quart-temps plus défensif remporté 18/17 par les locaux (63/70). Encore dans le coup à l’approche du money-time (72/77, 35’), le RAC a explosé dans les 3 dernières minutes pour finalement s’incliner très lourdement (81/103). Les joueurs de Vincent Lavandier égalisent donc à 1 manche partout et donnent rendez-vous au RAC dimanche après-midi, toujours en banlieue parisienne, pour un match d’appui !

Lonzième (à droite) et Angers ont créé la sensation vendredi soir sur le parquet du RAC

GET Vosges (1) vs Aix-Maurienne SB (1) – 64/60 AP

Ouf ! C’est ce que doivent se dire les supporters du GET Vosges qui est passé tout près de l’élimination vendredi soir. Alors qu’ils avaient été à deux doigts de s’imposer en Savoie lors du match aller, les joueurs de Laurent Mathis ont été longtemps malmenés par une équipe d’Aix-Maurienne qui peut, à l’image du GET Vosges au match aller, nourrir de très gros regrets à l’issue de ce match retour. S’appuyant sur une défense de fer, l’ASMB virait en tête à l’issue des 10 premières minutes (13/16). La pression défensive exercée par les coéquipiers de Sonko (19 points) s’intensifiait encore un peu plus dans le deuxième quart-temps (17/29, 19’). Au retour des vestiaires, le match était toujours aussi fermé et le GET comptait toujours 6 points de retard avant d’aborder l’ultime quart-temps (34/40). Mais grâce notamment à une grosse activité de Tresnak (10 pts, 15 rebonds) et Marinkovic (17 pts), le GET Vosges parvenait à recoller et même à passer devant au score dans une fin de match irrespirable (52/50, 40’). Mais Rigaux égalisait (52/52) et poussait les deux équipes à disputer une prolongation que les vosgiens allaient bien maîtriser. Le match d’appui prévu dimanche après-midi s’annonce brûlant !

Union Tarbes-Lourdes (1) vs Caen BC (1) vs – 99/87

Surréaliste ! C’est la manière dont on peut qualifier le score qu’affichait le planchot à la mi-temps (65/54). Non, il ne s’agissait pas d’un match NBA mais bien d’un match de playoffs de NM1. Auteur d’un bon début de match (19/22, 8’), le Caen BC a encaissé la bagatelle de 18 points dans les 3 dernières minutes d’un premier quart-temps totalement fou remporté par l’Union (38/27). Grâce à une adresse insolente, notamment derrière l’arc, les joueurs d’Alexandre Casimiri prenaient 18 points d’avance (51/33, 14’) mais à l’image de Clark (21 points), le CBC s’est malgré tout accroché. Encore dans le match à la mi-temps, les caennais sont même revenus sur les talons des pyrénéens en fin de 3ème quart-temps (72/78). Mais Tarvydas (23 pts) et Cape (21 pts), ont finalement guidé l’Union vers la victoire. On notera qu’Hervé Coudray, le coach de Caen, a donné très peu de temps de jeu à son banc puisque aucun des 5 joueurs du banc n’a joué plus de 10 minutes. On peut s’attendre à un match d’appui très ouvert, à l’image de cette série qui s’annonçait très indécise.



PARTENAIRES :   5 MAJEUR